En souvenir de ...

Raymond Kopa

Raymond Kopa Image: AFP

L'ancienne star du football français Raymond Kopa est décédée, à l'âge de 85 ans, des suites d'une longue maladie.

La légende du football français Raymond Kopa, vainqueur de 3 Coupes d'Europe avec le Real Madrid (1957, 1958, 1959) et ballon d'or en 58, est décédé à l'âge de 85 ans, des suites d'une longue maladie. «Il est décédé à 8h15 après une rechute de sa maladie. Raymond a été hospitalisé dimanche», a indiqué son gendre Willam Boucher.

Raymond Kopa restera comme la première star du foot français, parvenu bien avant Michel Platini et Zinédine Zidane à briller dans un grand club étranger, remporter une Coupe d'Europe et être élu Ballon d'Or. «J'ai été le premier joueur français à quitter le pays. A l'époque beaucoup de gens m'ont pris pour un traître. J'avais juste le tort d'être un précurseur». 

De son vrai nom Raymond Kopaszewski, ce milieu de terrain offensif, né dans une famille de mineurs du Pas-de-Calais, s'est fait remarquer au SCO d'Angers, avant de jouer au Stade de Reims de 1951 à 1956, puis au Real Madrid, aux côtés d'Alfredo di Stefano et des meilleurs joueurs de l'époque.

Avec le club espagnol, il a remporté trois fois la Coupe d'Europe des clubs champions en 1957, 1958 et 1959, après avoir perdu la finale de 1956 sous les couleurs rémoises contre le Real. En 1958, avec les Bleus, il se hisse jusqu'en demi-finales du Mondial où la France tient longtemps tête au Brésil chez qui débute un certain Pelé, avant de céder 5-2. Les Français finiront troisièmes.

Comme Messi et Ronaldo

Cette année là, Kopa devient le premier Français à soulever le Ballon d'Or européen. Troisième en 1956 et 1957 et deuxième en 1959, cela lui permet de figurer aux côtés de Lionel Messi et Cristiano Ronaldo parmi les trois seuls joueurs à avoir figuré quatre fois dans le tiercé de tête.

En 1959, il revient à Reims où il évoluera en professionnel jusqu'en 1967, avant de prendre sa retraite à l'âge de 36 ans.

(afp/jsa/nxp)

Voir toutes les célébrités
Ecrire une condoléance

Jean-charles Wiget
Souvenir de Corse, dans les années 70, quand Gaby et Victor étaient vos gardiens de la maison ont rencontré plusieurs étés. Toutes mes condoléances à Noël et famille.

print

Pensées virtuelles

+ Ajouter une pensée virtuelle
 
Signaler une erreur
Forum