En souvenir de ...

Charles Aznavour

Charles Aznavour. © crédit

Le célèbre chanteur franco-arménien est décédé à son domicile dans les Alpilles dans le sud de la France.

«La bohème», «Je m'voyais déjà», «La Mamma», «Comme ils disent»... Du haut de son mètre soixante-cinq, Charles Aznavour, mort dans la nuit de dimanche à lundi à 94 ans, était le dernier «grand» de la chanson française, dont il a été l'ambassadeur à travers le monde.

«J'ai fait une carrière inespérée mais exemplaire», avait confié le «Sinatra français» à l'AFP. «Tout est une question de chance». De chance mais aussi de talent et de volonté, puisqu'il a dû lutter à ses débuts pour imposer sa taille, son physique et sa voix atypiques, avant d'arriver tout en haut de l'affiche.

«Côté critiques, j'ai été servi: on a dit que j'étais laid, petit, qu'il ne fallait pas laisser chanter les infirmes», racontait celui que la critique anglo-saxonne avait surnommé à ses débuts «Aznovoice» (jeu de mots signifiant: il n'a pas de voix).

Charles Aznavour (de son vrai nom Aznavourian) naît à Paris d'un couple d'immigrés venus d'Arménie qui attendent un visa pour les Etats-Unis. Il gardera des liens très forts avec le pays de ses ancêtres. A ses débuts, il veut devenir comédien et fait de la figuration au théâtre et au cinéma.

Aznavour se lance dans la chanson en duo avec Pierre Roche au début des années 1940. En 1946, il rencontre Charles Trenet et Edith Piaf, qui le surnomme «le génie con» et le force à se refaire le nez. Il écrit pour d'autres («Plus bleu que le bleu de tes yeux» pour Piaf, «Je hais les dimanches», refusée par Piaf mais adoptée par Juliette Gréco) mais n'a aucun succès comme interprète et se voit affublé du sobriquet peu flatteur d«'enroué vers l'or».

Triomphe à New York

La donne change au milieu des années 50 avec le succès de «Sur ma vie» (1954) et des passages à la célèbre salle de concert parisienne L'Olympia. Au cinéma, il tourne avec François Truffaut pour «Tirez sur le pianiste» en 1960, l'année de sortie de «Je m'voyais déjà», l'une de ses plus fameuses chansons.

En 1963, Aznavour triomphe au Carnegie Hall de New York et, devenu une vedette internationale, se lance dans une tournée mondiale. Il se rend alors pour la première fois en Arménie.

Deux ans plus tard, il monte l'opérette «Monsieur Carnaval», d'où est tirée «La bohème». Et en 1968, il épouse en troisièmes noces une Suédoise, Ulla Thorsell.

Dans les années 1970, Aznavour se frotte à des thèmes de société dans ses chansons: «Mourir d'aimer», tirée du film du même nom et inspirée par le suicide d'une enseignante en 1969 après une liaison avec un élève, ou «Comme ils disent», qui évoque l'homosexualité.

Les plus grands artistes reprennent ses chansons: Ray Charles chante «La Mamma» (écrite par Aznavour avec Robert Gall, le père de France Gall), Fred Astaire «Les plaisirs démodés» et Bing Crosby «Hier encore».

Il poursuit aussi sa carrière au cinéma, avec notamment «Le Tambour», de Volker Schlöndorff (1979) ou «Les fantômes du chapelier» de Claude Chabrol (1982).

En 1988, il vient en aide à l'Arménie, meurtrie par un tremblement de terre, fonde le comité «Aznavour pour l'Arménie» et écrit le texte de la chanson humanitaire «Pour toi Arménie».

En 1991, il partage la scène à Paris avec son amie Liza Minnelli et, en 1995, rachète les éditions musicales Raoul Breton (Piaf, Trenet, puis, plus tard, Linda Lemay).

Quand d'autres songent à la retraite, lui continue d'enchaîner disques, livres de souvenirs et concerts à travers le monde.

Peu de concessions à l'âge

«Je n'ai jamais, jamais prononcé le mot adieu!», s'emportait-il en 2011, avant d'entamer une série de 22 concerts à l'Olympia pour ses 87 ans.

Sur scène, il impressionnait par sa vitalité intacte et ne faisait que quelques concessions à l'âge : un prompteur pour pallier les trous de mémoire, un fauteuil pour les coups de fatigue, sur lequel il reposait plus souvent en septembre pour ces dernières représentations au Japon après s'être fracturé un bras cet été.

Dans l'une des chansons, «J'abdiquerai», Aznavour évoquait la mort en s'amusant ironiquement de son statut de monument de la chanson: «S'il me reste encore un beau spectacle à faire/Un bel enterrement flatterait mon ego».

(afp/nxp)

Avis de décès

printpdf

Tribune de Genève le 3 octobre 2018

TG Societes Aznavour Charles

printpdf

Tribune de Genève le 4 octobre 2018

TG Societes Aznavour Charles La communaut351 arm\351nienne de Suisse ) Tj56.45 -14.5 Td(et tous ses organes ont la profonde tristesse d222annoncer le d\351c\350s de) Tj.97 0 0 1 25.5475006 121.1177979 Tm/F0 19 Tf(S. E. Monsieur Charles AZNAVOUR Ambassadeur et Repr351sentant permanent de la R\351publique d\222Arm\351nie) Tj/F1 9 Tf-34.45 -11.48 Td(survenu le 1 er octobre 2018. Nous pa rtage ons l222imme) Tj26.27 0 Td(nse t rist esse de sa fam ille et lui a dres son s nos t r350s ) Tj14.29 0 Td(sinc 350re) Tj12.13 0 Td0 Tc(s messages de sympathie. Po350te ) Tj23.23 0 Td(exceptionn el de la langue fran347aise, ) Tj39.02 0 Td(ardent d351fe) Tj16.82 0 Td(nseur de son peup le, r351volt\351 ) Tj27.67 0 Td(cont re le n351gati) Tj24.17 0 Td(onnisme du g351nocide ) Tj37.97 0 Td(des arm351niens, ) Tj45.88 0 Td(il a toujou rs su nous envahir avec les 351motions qu\222il voulait transmettre.) Tj0 -12.5 Td(Il nous manque d351j\340.) Tj.9792002 0 0 1 0 19.6492004 Tm.12 Tc(Une mes se de requiem s era e le diman che 7 octo bre 10 h 30 en l222Eglise) Tj28.14 0 Td-2.04 Tc( arm351nienne St-Hagop, 64 route de Troinex, Gen\350ve.) TjET2 w0 j4 M0 J[] 0 d0 186.0865936 m320.3150024 186.0865936 lS0 1 m320.3150024 1 lSQ

Voir toutes les célébrités
Ecrire une condoléance

Alain Paley
Je voudrais apporter mes condoléances à sa Famille et à ceux qui l’on vraiment connu. Monsieur Aznavour nous quitte après une tellement longue et fructueuse carrière que son esprit, son humour et la magie de ses musiques n’est pas près de disparaître. Il a abordé tous les sujets avec sa poésie, son franc-parler et sa grande sensibilité. Merci Monsieur Charles ! Vous n’avez pas fini de nous émouvoir.


Schnider Béatrice
Ad un uomo che ha anticipato con coraggio e grande sensibilità ed intelligenza i problemi attuali tramite le sue meravigliose canzoni. A tutta la sua famiglia porgo sentite condoglianze.


Mary Carney
May you rest in peace Charles!


Danielle Genton
À Dieu Charles! Merci pour ton amour de l'humanité, ton courage et ton talent.


Liliane Annen
Un grand Monsieur, un grand Artiste s’en est allé. Merci d’avoir accompagné nos vies avec tant de talent. Vous laisserez un grand vide. Mes sincères condoléances à toute votre famille.


Giacomo Scalea
Toute l'équipe de Keck Electronic touchée par la disparition de Monsieur Charles Aznavour adresse ses plus sincères condoléances à sa famille.

print
 

À votre service

Annuaire professionnel

S'inscrire