En souvenir de ...

La petite enfance a perdu une amie

Une professeure rend hommage à une figure marquante de la petite enfance à Genève récemment disparue.

Des milliers de jeunes enfants ont appris les chants de Germaine Duparc, au programme de l’école enfantine genevoise du début des années 50 jusque dans les années 80. Ce sont les premières chansons que j’ai moi-même apprises lors de ma formation de maîtresse d’école enfantine.

Qui ne se souvient pas d’avoir chanté La pomme rouge de l’automne, Je voudrais un bateau à moi ou Tchin, tchin, tchin, les Chinois?

Une institution de notoriété mondiale

Cette pédagogue, cette amie de l’enfance s’est endormie le 7 janvier 2008 dans sa 92e année au Home des Bruyères.

Germaine Duparc, licenciée en biologie et ayant soutenu son doctorat en anthropologie, fait ses premières expériences scolaires en 1922 à la Maison des Petits, pour en devenir directrice en 1945. Sous sa direction, l’institution va développer sa notoriété à travers le monde.

Les stagiaires sont nombreuses, aussi bien autochtones que provenant de nombreux pays comme l’Italie, la Grèce, l’Iran, le Japon, l’Inde. Engagée dans l’Organisation mondiale pour l’éducation préscolaire, dont elle crée la section suisse, elle se rend souvent à l’étranger pour présenter ses travaux, notamment sur le jeu et sur la pédagogie active.

Elle enseigne l’éducation au service de l’enfance

Germaine Duparc a mené de front une carrière de directrice d’école enfantine, de formatrice d’enseignantes et d’enseignants de la petite enfance et de professeure d’université, enseignant l’éducation nouvelle au service de la petite enfance.

Nombreux sont les étudiants de l’université, enseignants de l’école enfantine genevoise et élèves de la Maison des Petits qui ont conservé des liens avec celle qui savait transmettre la passion de la connaissance.

Jusqu’à ses dernières heures, Germaine Duparc s’est intéressée à la vie genevoise, ancrée très fortement dans l’histoire de cette République et de ce canton suisse. Admirative de Rousseau, elle aimait à rappeler qu’il fut toujours citoyen de Genève.

Elle avait elle-même cette fibre citoyenne qui, dirions-nous aujourd’hui, l’engageait à se préoccuper de l’état du monde au niveau local et mondial, et à s’alarmer chaque fois qu’elle sentait des vents de fermeture, de peur et de rejet de l’autre.

Elle rappelait alors les périodes sombres de Genève et le bruit de la fusillade de 1932, à quelques pas de chez elle, qu’elle avait entendue.

Obsèques à Plainpalais

Les obsèques de Germaine Duparc ont eu lieu au temple de Plainpalais, quartier auquel elle s’identifiait, ayant habité ses trente premières années à la rue de Carouge, et paroisse à laquelle elle était très attachée. C’est dans ce même temple qu’elle avait fêté ses 90 ans en mai 2006, au milieu de ses parents, amies et amis.

Christiane Perregaux, ancienne étudiante de Germaine Duparc et professeure honoraire de l’Université de Genève




Avis de décès

printpdf

Tribune de Genève le 9 janvier 2008

Germaine DUPARC a le profond chagrin d’annoncer à sa famille, ses amis et connaissances qu’elle a été enlevée à leur tendre affection le 7 janvier 2008. Le culte de sépulture aura lieu au temple de Plainpalais le lundi 14 janvier 2008, à 14 heures. En lieu et place de fleurs, un don peut être adressé à l’Association des amis du Tibet (enfants), Ccp 12-1-2 pour le compte BCGe CH02?0078?8000?R321?8643?4. Cet avis tient lieu de lettre de faire part.

printpdf

Tribune de Genève le 11 janvier 2008

Le décanat et tous les membres de la Faculté de psychologie et des sciences de l’éducation ont la profonde tristesse de faire part du décès, survenu le 7 janvier 2008, de Madame Germaine DUPARC professeur honoraire de la Faculté Pour les obsèques, prière de se référer à l’avis de la famille.

Voir toutes les célébrités
Ecrire une condoléance

Renée Schneider
Triste nouvele. Mlle Duparc qui s'intéressait à tout déployait une large érudition, son amitié, sa gentillesse et son sourire vont me manquer. Restera le souvenir, un merveilleux et précieux souvenir.

print

Pensées virtuelles

+ Ajouter une pensée virtuelle
 

À votre service

Annuaire professionnel

S'inscrire