En souvenir de ...

L'humoriste Bernard Haller est décédé

Bernard Haller © Odile Meylan

L'artiste est décédé le 24 avril 2009 à Genève.

L'humoriste et comédien suisse Bernard Haller est décédé vendredi matin à Genève des suites d'un problème pulmonaire, a annoncé son agent Sylvie Dupuis. Il avait 75 ans.

Né le 5 décembre 1933, Bernard Haller, artiste pluridisciplinaire, a mené de front une carrière de comédien et d'humoriste. Il s'était fait remarquer en maîtrisant l'allitération, répétition de sons, dont le fameux sketch du «Concasseur de Cacao» est l'illustration la plus célèbre.

Bernard Haller s'était illustré dans de nombreux rôles au théâtre, au cinéma et à la télévision. Il avait aussi été la voix de «Pollux» dans la série animée «Le Manège enchanté».

En 1972, il avait été récompensé par le Prix du Brigadier, distinguant l'affiche théâtrale la plus marquante pour sa pièce «Et alors» à la Michodière, à Paris.
Bernard Haller a tourné près de 50 films et téléfilms, dont «Je sais rien, mais je dirai tout», de Pierre Richard, «Les Quatre Charlots mousquetaires» et «Les Charlots en folie : À nous quatre Cardinal !» d'André Hunebelle, «Signé Furax» de Marc Simenon, «La Soif de l'or» de Gérard Oury, ou encore «Sa Majesté Minor» de Jean- Jacques Annaud...
Le Genevois a reçu plusieurs prix. La France l'a décoré et promu Commandeur des Arts et Lettres.

A.E.C.

Avis de décès

printpdf

Tribune de Genève le 28 avril 2009

TG Avis Haller Bernard

printpdf

Tribune de Genève le 29 avril 2009

TG Avis Haller Bernard

printpdf

Tribune de Genève le 29 avril 2009

TG Societes Haller Bernard

Voir toutes les célébrités
Ecrire une condoléance

François Gadzina
Un grand Monsieur, toujours discret.


Michel Buffat
Je suis vraiment désolé pour sa famille et ses nombreux amis,es, Il restera pour moi l'image d'un homme droit, complet et surtout facile d'accès. Qu'il repose en paix.


Olivier Cautrès
Voilà 30 ans à la Maison de la Culture de Grenoble, dans un de ses sketchs, il m'avait fait rire en disant (je cite) : "La mort d'Haller ? Merde alors !"


Rachid Ayoub Zahir
Mes condoléances pour la famille du défunt en témoignage d'une rencontre furtive et anonyme lors de son bref passage au lycée Lyautée de Casablanca du MAROC alors élève en seconde.


Jacques Pilet
Tu vas rejoindre les grands du rire la haut. Bon voyage.


Jean-Pierre Audeoud
Au de là du merveilleux comédien, Bernard était un homme sachant cultiver l'amitié fidèle, sincère et désintéressée. Un ami de "matu" du collège Calvin touché par la disparition d'un ami contemporain.


Louis-François Debétaz
Il y a des artistes qu'on regrette toute sa vie de ne pas avoir pu voir "en vrai". Ainsi en sera-t-il toujours pour moi de Brel ou de Piaf. Au contraire, ce sera pour moi toujours un bonheur définitivement acquis d'avoir par deux fois vu Bernard Haller sur les planches distiller sa magie des mots, sa poésie et son spleen de mélancomique, émouvant et drôle, simplement inoubliable.


Marie-Cécile Ribordy Mabut
infirmière au labo de Versoix, des rencontres magiques avec un patient magique, qui m'a appris à rester humble et optimiste! je garderai un souvenir lumineux de Bernard Haller. Sincères condoléancesà sa famille.


Laurence Perrin-Prothais
C'est avec beaucoup de chagrin que je viens d'apprendre le décès de Mr Bernard HALLER. C'était une personne que j'aimais rencontrer dans les rues de Versoix ou au magasin d'alimentation pour y faire ses commisions. Il avait toujours un gentil mot ou un sourire. Il va nous manquer. Famille PERRIN.


André Leuleu
Quelle tristesse. Un tout grand monsieur. Je l'ai si souvent vu à Versoix. Toujours si discret. Mon seul regret : ne l'avoir jamais vu sur scène. Condoléances émues à sa famille.


David Burckhardt
Bernard souffre pas, mort... pour citer un de vos sketches. C'est une partie de mes prermiers souvenirs d'enfant devant la télé que vous emportez: Le Baron de Mon Flacon, dont personne ne semble se rappeler. En ce lundi de bien avant l'Avent, merci de nous avoir fait rire et rêver. db


Jaq Derolland
1 larme sur 2 joues; 1 joue sur 2 larmes. Il pleut à Paris. Et à Genève aussi. Ma sympathie & affection, et à sa fille. Jaq


René Philipona
Bon voyage Bernard.


Antonio Chiavaroli
Un grand Monsieur s'en va mais son image restera je l'espère dans notre mémoire et dans nos coeurs. Toute ma peine à sa famille et amis, Qu'il repose en paix. AC.


Michèle Bron
Au revoir Bernard Haller. Je suis bien triste que vous soyez parti si rapidement. Votre maman que j'ai bien connue va être ravie de vous retrouver ! Lorsqu'elle parlait de vous, ses yeux pétillaient de bonheur et j'ai eu le bonheur de vous rencontrer lorsqu'elle venait se faire soigner. Quel talent, quelle modestie et gentillesse. Grâce au dvd que vous venez d'enregistrer, je pourrais revoir vos spectacles. Merci.


jean-dominique reymond
salut bernard, je ne savais pas que tu étais la voix de pollux, quand j'étais petit, je l'imitais souvent et je faisais rire ma famille, toi, tu as fais rire tout le monde


Raymonde Aldairi Bovey
Bien en pensées à la famille pour ces moments difficiles. Pour moi le départ de Bernard Haller est la fin d'une époque. L'humour a changé. Le sien était si subtil. C'est le seul humoriste dont je me souviens d'une dizaine de sketchs. Merci d'avoir participé à ma vie.


Pierre Ruel
Ami Bernard, Nous nous sommes connus dans la cour de Calvin et ton fameux sketch sur la "matu" (dedieu!), j'avais l'impression de l'avoir vécu avec toi ! Je crois que tu savais déjà que tu deviendrais un immense humoriste. Merci de nous avoir fait tant rire, parfois jaune, mais c'est la vie. Toute ma sympathie à ceux qui te pleurent. Pierre


andré naudin
Mon Bernard c'est ton" dédé" adieu. l'ami.nous avons tellement ri ensemble, tu vas me manquer! hier encore j'ai appelé ton répondeur; pour t'entendre... M... Bisous


zita burgy
Chers Antje, Sylvie et Marc,J'ai travaillé au magasin Vacheron et Constantin en compagnie de Bernard, il y a fort longtemps, je me souviens de l'avoir vu pousser le landeau, fier d'être papa !Dear old Bernie, comme je l'ai appellé plus tard, nous a fait rire au larmes. Pour ma part, je garde un souvenir ému et reconnaissant de ces moments de bonheur passés au travail en sa compagnie et je vous exprime ici toute ma tristesse et ma sympathie.


Frédéric Chevallay
Printemps 1967, en sortant du Collège Calvin je rencontrai Bernard Haller. Jamais personne ne m'a fait autant rire que ce jour là.J'ai suivi sa carrière de loin; cette rencontre a énormément compté dans ma vie. Merci Bernard, digne fils de Michel Simon et de Jack Roland.


Armele Arini-Segreto
Un grand artiste avec une classe certaine, intelligent, sobre, absent hélas depuis longtemps des grandes chaînes de TV françaises. Je suis triste pour ce grand monsieur qui m'a fait tant rire enfant !


philippe waelti
Salut L'artiste!


Tina Joachim
Avec vous Bernard, c'est une partie de mon enfance qui s'en va. Combien j'aimais suivre les aventures du Baron de Montflacon lors du 5 à 6 des Jeunes à la télé le mercredi après-midi. C'était si bien raconté et mimé que l'on s'y croyait vraiment, on imaginait ces aventures comme si on y était .... Merci encore de nous avoir fait rêver et bon voyage.


Sylvie Haller Xylouris
A toutes celles et tous ceux qui ont témoigné ici de leur amitié et qui partagent notre chagrin, un immense merci de la part d'Antje, de Marc, de Sylvie et d'Anne-Lyse.


Anne Cendre
Bernard Haller avait donné une longue interview à la radio Fréquence protestante à Paris le 9 décembre 2006. On peut l'écouter sur www.frequenceprotestante.com en cliquant sur Ecoute à la demande: l'entretien a été rediffusé le samedi 2 mai et peut être écouté jusqu'au samedi 16 mai.


Marc Pichard
Un des tout grands du monde du spectacle, un merveilleux comédien, un acteur sans pareil au cinéma, à la télévision, au théâtre, une personnalité extrêmement attachante... et de plus un Suisse pas comme les autres! Mes condoléances, tardives mais non moins sincères, à sa famille et à ses amis. Un Suisse du Canada


Pascal Bertschinger
Monsieur Haller nous a quittés il y a exactement 6 ans. Vous nous manquez beaucoup et vos sketchs sont toujours d'actualité, et le resteront pour longtemps, voire toujours. J'aurais bien voulu faire votre connaissance. Je vous admire et ressens beaucoup de plaisir à me remémorer de votre spectacle à Paris "Le passeur d'âmes", qui était tout simplement grandiose! Merci Monsieur Haller.

print
 

À votre service

Annuaire professionnel

S'inscrire