En hommage à...

 

En souvenir de ...

André Bucher: «Un volcan s’est éteint…»

André Bucher André Bucher © DR

Il aurait pu devenir centenaire, tant il débordait d’énergie, de projets créatifs et de foi en la vie. André Bucher s’est pourtant paisiblement éteint à son domicile genevois le samedi 6 juin, à l’âge de 85 ans. Pour ses proches, c’est le choc. L’artiste travaillait encore vendredi dernier à son atelier de Chêne-Bourg et avait des sculptures en cours. «Un volcan s’est éteint»résume bien la famille de celui qui s’est fait connaître loin à la ronde par son travail sur la lave en fusion.

«C’était une boule d’énergie, un personnage, une force de caractère», relève sa fille cadette Marina Magnin, qui a hérité de son père le goût pour le travail de la matière. «C’était un homme en éternelle effervescence, qui allait toujours jusqu’au bout de ses projets.» Et des projets, il en a eu tout au long de sa carrière: son œuvre compte à ce jour de 5 à 6000 sculptures, mariant lave, fer, bronze ou bois, 1500 peintures, s’enrichissant toujours plus de couleurs, et des milliers de dessins. Un livre aussi, Think lava art.

Né au Mozambique en 1924, André Bucher débarque à l’âge de 2 ans au Tessin avec ses parents. Grâce à sa mère, il baignera dans le milieu artistique en fréquentant très tôt les ateliers de Jawiensky, de Giacometti et de Marino Marini. Après les Beaux-Arts à Zurich et Paris, et différents stages dans des ateliers pour se faire la main, il change de cap. Pendant une vingtaine d’années, il sera graphiste et maquettiste, tout en poursuivant ses recherches personnelles. Et en donnant vie, avec sa femme, à trois enfants.

L’homme, qui n’avait jamais pris le temps de souffler, avait éprouvé récemment le besoin de faire une fondation pour que son œuvre soit répertorié. Il préparait un livre sur sa vie d’artiste et avait aussi exprimé son envie d’être, un jour, exposé au Musée Rath. Lui dont les sculptures monumentales trônent, en Suisse comme en Europe, devant les sièges de grandes banques, d’institutions ou de maisons horlogères. A l’image de cette très récente spirale qui orne l’entrée du nouveau siège de Patek Philippe à Plan-les-Ouates.

L’artiste mettait aussi son talent au service de la foi, qu’elle prenne la forme d’une religion ou d’une autre. Il a ainsi réalisé de nombreux tabernacles, chandeliers et autres mobiliers liturgiques. C’est d’ailleurs lui qui a réalisé le portail du cimetière de Cologny. Cimetière où il sera conduit mercredi après-midi, après une cérémonie religieuse, et où il reposera désormais.

Françoise Nydegger

Avis de décès

printpdf

Tribune de Genève le 8 juin 2009

TG Avis Bucher André

printpdf

Tribune de Genève le 8 juin 2009

TG Avis Bucher André Cologny

printpdf

Tribune de Genève le 8 juin 2009

TG Societes Bucher André

printpdf

Tribune de Genève le 9 juin 2009

TG Societes Bucher André

printpdf

Tribune de Genève le 9 juin 2009

TG Societes Bucher André

printpdf

Tribune de Genève le 9 juin 2009

TG Societes Bucher André

printpdf

Tribune de Genève le 10 juin 2009

TG Societes Bucher André

printpdf

Tribune de Genève le 10 juin 2009

TG Societes Bucher André

printpdf

Tribune de Genève le 10 juin 2009

TG Societes Bucher AndréL e P r s i d e n t , l e C o m i t e t l e s m e m b r e s d u G o l f C l u b d e G e n v e o n t l e g r a n d r e g r e t d e f a i r e p a r t d u d c s d e M o n s i e u r A n d r B U C H E R m e m b r e d u C l u b I l s e x p r i m e n t s a f a m i l l e e t s e s p r o c h e s l e u r p r o f o n d e s y m p a t h i e .

printpdf

Tribune de Genève le 10 juin 2009

TG Societes Bucher André

printpdf

Tribune de Genève le 12 juin 2009

TG Societes Bucher André

printpdf

Tribune de Genève le 25 juin 2009

TG Merci Bucher André

printpdf

Tribune de Genève le 6 juin 2011

TG Souvenirs Bucher André SOUVENIR Andr? BUCHER 6 juin 2009 ± 6 juin 2011 Deux ans d?j? que tu nous a quitt?s, mais ton esprit passionn? nous habite toujours. Tu nous manques. Ta famille et tes amis

Voir toutes les personnalités
Ecrire une condoléance

David Rozelle
Mon cher André ! Bon voyage et merci pour ton panache ! Ce fut un honneur de travailler à tes côtés pendant cet été 2002. Tchuss.

print
 

À votre service

Annuaire professionnel

S'inscrire