En hommage à...

Marc Ferdinand DETIENNE

 

Avis de décès

printpdf

Tribune de Genève le 27 décembre 2010

TG Avis Detienne Marc Ferdinand

Ecrire une condoléance

Blandine Wu Chebili
Chère Sabah, Le temps passe et s'en va. Mon ami et mon grand professeur s'en est allé également. Il nous a manqué terribement même à notre mariage en 1999, nous ne sommes pas arrivés à vous retrouver depuis. Dommage que notre retrouvail se fasse à travers cette triste nouvelle. Mes sincères condoléances. Je t'embrasse. Blandine


Mourad Chebili
Je ne sais pas quoi dire. je ne trouve pas les mots. Je ne l'avais jamais oublié et je n'oublierai jamais cet ami tellement simple et brillant à la fois. Il était et il restera toujours présent dans mon coeur. Mes sincères condoléances. Mourad


Patrick Sinz
De temps en temps je cherchais Marc, un amis très cher, la vie, les circonstances nous avais éloigné. Je découvre aujourd'hui son décès, et je n'ai que mes condoléances les plus sincères à offrir. Mais le souvenir demeure, j'éspère que ses dernières années furent construites comme il l'entendait. Amitiés


Bahram Bassiri
Toutes mes condoléances, Marc pour moi fait partie des gens que je n'oublie jamais... Paix à son âme.


Kourosh
Plus haut que les montagnes Plus brillante que les étoiles Plus bleu que le ciel Plus profond que l'océan Plus vaste que l'univers Plus léger que le vent Plus fluide que l'eau Plus cristallin que la glace Plus éphémère que la neige Plus exaltant que le volcan Plus soyeux que la soie Plus vert que les forêts d'émeraude Plus précieuse que la vie Plus mystérieuse que la mort Plus éphémère que la naissance Plus présent que le souvenir Marc restera à jamais gravé dans nos cœurs…

print
 

À votre service

Annuaire professionnel

S'inscrire