plus minus print

Skip Navigation Links

Décès d'une maman


Envoyé par Skippy le vendredi 7 août 2009 à 23:05

Bonjour Mme Poletti, merci infiniment pour votre mot, je comprends un peu mieux ce que ce ça veut dire, je ne savais pas si c'était possible ou pas! On m'a donné le numéro d'une psychologue je crois, je vais essayer de l'appeler quand je trouverai le courage! En effet j'ai deja vu 2 dames, mais aucune ne m'a convaincue. Elles me disaient toujours que tout est normal et que ça passe avec le temps! Et mon état moral était pire qu'en voyant personne. Le problème est que je ne sais pas vraiment quoi dire à la thérapeute, je ne sais pas ce que je veux changer, car d'un côté cela me va même avec autant de souffrance. Je verrai quand j'aurais appelée. Merci encore beaucoup. Mes salutations.

Envoyé par Rosette Poletti le mardi 7 juillet 2009 à 17:03

Chère Skippy, Tout d'abord toutes mes condoléances pour le deuil de votre maman qui doit être très difficile. Je voudrais vous répondre concernant la question du déni. Il s'agit d'une période qui suit la perte d'un être cher, qui peut durer quelques jours, mais aussi parfois quelques mois ou même quelques années. La personne en deuil n'arrive pas à exprimer ses émotions qui peuvent être très intenses. C'est une manière inconsciente de se protéger en faisant comme si...la personne aimée n'était pas morte. Pour sortir du déni, il est nécessaire de se donner la permission de pleurer, de parler de la personne décédée, de raconter comment le décès s'est produit. Il s'agit d'apprivoiser doucement la réalité de la perte. Certains ont besoin de soutien pour pouvoir faire cela ! N'hésitez pas à demander de l'aide ! Je pense très fort à vous !

Envoyé par Skippy le vendredi 3 juillet 2009 à 18:59

Bonjour Momo, merci beaucoup de votre message. Je vous réecris tard car je n'ai pas eu le courage de revenir sur le site! Je voulais savoir si vous (ou qqn d'autre qui me lit) pouvez m'expliquer ce que veux dire d'être dans le déni? Car j'ai appris que c'est une petite période après le décès, mais j'ai l'impression 1 an et demi après d'être encore dans cette période. En effet, pour moi c'est comme si je n'avais jamais perdu ma maman. Comme si elle est en vacances, je ne pense pas à elle comme si elle n'était plus là. Je ne conçois pas dire qu'elle n'est plus là. Je ne peux pas en parler dans ce sens. Je parle au présent jamais au passé. Je fais comme si elle était encore là et je ne sais pas si ceci est normal?! Il est vraiment dur pour moi d'en parler même avec mes petits frères! Je n'arrive que très rarement à me lâcher, à pleurer etc.Je me retiens tous les jours, ce n'est jamais le moment et je n'aime pas etre "mal" devant d'autre personnes donc je garde tout en moi. Ceci surtout pour ne pas devoir en parler et y penser et me l'avouer. En tout cas merci pour votre message! Et tout bon courage à vous.

Envoyé par Momo le lundi 1 juin 2009 à 10:49

Réponse à skippy: Je viens de lire votre témoignage et je suis désolée pour votre maman. En âge vous pouvez être ma fille et je comprends exactement ce que vous ressentez. J'avais 32 ans quand à l'époque ma maman est décédée. Je n'arrivais pas à l'accepter pendant 2 ans !! Il me fallait ce temps pour la laisser partir en paix. Mais elle me manque encore aujourd'hui... je ne pouvais plus rien lui raconter... ses petits-enfants, elle ne les a pas vu grandir... Et toutes les choses de la vie j'aurais aimé les partager avec elle. Nous étions très liées ! Mais cette maladie qu'elle avait était plus forte! Chère skippy, je vous souhaite beaucoup de force. Le temps apaise un peu la douleur mais dites-vous que l'amour qu'elle vous a donné va vous accompagner pendant toute votre vie. Par moment je "dialogue" encore un peu avec elle... pourtant ça fait 26 ans qu'elle est partie ! Courage et gardez confiance malgré tout en la vie. Momo

Envoyé par skippy le mercredi 27 mai 2009 à 22:18

Bonjour, je ne suis pas encore très agée, 22 ans et j'ai perdu ma maman brutalement à nouvel an l'année passé. Je voulais juste dire que pour le moment je ne l'accepte pas du tout, je n'y crois pas et je fais comme si ce n'est pas vrai, comme si elle est en vacances. je pense que dans 10-2'-30 ans elle me manquera tout autant! C'est dur de vivre ainsi, de se dire qu'elle ne sera plus là pour moi pour la suite, qu'elle ne verra pas ses petit enfants, mon mariage( si je me marie) et que je ne peux plus lui raconter toutes les petites choses banales de la vie de tout les jours! Très dur! En tout cas je pense fort à vous 2! Bonne suite! Bisous

Envoyé par lolo le mardi 14 avril 2009 à 08:46

Subject: décès d coucou, moi j ai perdu ma maman, je n'avais que 5 ans maintenant j'ai 31 ans et j'ai 2 petite filles de 4 ans et 15 mois. J'ai toujours un manque et j'envie les autres qui on encore leurs maman, mais j'ai l'impression qu'elle est près de moi à chaque instant. Peut être qu'elle me guide et avec mes filles je profite de chaque momment. A plus

Envoyé par un(e) inconnu(e) le mercredi 1 avril 2009 à 08:45

Cela fera 40 ans cette année que ma maman est partie rejoindre le monde des étoiles. Mais la douleur est toujours très présente. Je pense qu'il est très important de vivre son deuil car à chaque séparation d'une personne proche, je vis difficilement ce deuil. Je pense qu'il est très important de pouvoir parler de la personne disparue. Cela nous aide dans notre démarche d'acceptation. Je souhaiterai avoir des témoignages de personnes qui ont perdu leur maman lorsqu'elles étaient enfant.