Bienvenue! Pour activer toutes les fonctionnalités: Connexion ou Inscription.
Options
Aller au dernier message aller au premier message non lu
DeathRecords  
#1 Envoyé le : lundi 23 août 2010 00:24:58(UTC)
DeathRecords

Rang: Newbie

Inscrit le: 19.09.2014(UTC)
Messages: 1

Apres une année que mon mari est décédé voila maintenant que c'est son frère qui s'en va il a souhaite juste une cérémonie dans l'intimité mes enfants et moi même avons très mal vécu cette situation mon beau frère était quelqu'un de populaire il faisait partie de plusieurs sociétés et était estime de tout le monde nous étions très lies durant sa maladie nous l'avons accompagne jusqu'a la fin et jamais il ne m'a parle de son souhait.
On ne comprend pas il nous manque une partie pour commencer à faire le deuil.
Avec mes enfants nous souffrons énormément je pense que l'un de ses frères avec lequel nous n'avons pas de contact lui a un peu force la main mais ca n'engage que moi je n'ai pas la certitude ceci dit je pense que nous avons besoin d'être entourés c'est dans notre culture a la messe t'enterrement pour mon mari il y avait beaucoup de monde c'était long mais quel réconfort on s'est sentis porte par tant de marques de sympathie.
Ayant vécu les deux situations j'ai maintenant la certitude que l’on n’a pas le droit d'imposer nos dernières volontés ceux qui restent souffrent déjà assez sans qu'on leur impose quoique ce soit j'avais lu que l’on n’était pas oblige d'accepter une cérémonie dans l'intimité car c'était trop difficile de faire le deuil et qu'il était même conseille de ne pas tenir compte d'une telle volonté.
Je souhaiterais avoir votre avis merci de me lire. Marie-Rose
DeathRecords  
#2 Envoyé le : lundi 4 octobre 2010 12:25:05(UTC)
DeathRecords

Rang: Newbie

Inscrit le: 19.09.2014(UTC)
Messages: 1

Après avoir lu le témoignage de Marie-Rose, je dois admettre qu'il n'est pas facile, même en sachant ce que la personne désire et accepter sa volonté, tout en la respectant. J'ai vécu la situation où ma mère depuis une dizaine d'année à changé d'avis plusieurs fois sur différents sujets. Plusieurs questions se sont posées. D'abord elle souhaitait se faire "déposer" dans le jardin des souvenirs,mais après réflexion et discussions, pour ceux qui restent elle a préféré un endroit ou l'on puisse se recueillir pour ne pas "disparaitre". Et pendant longtemps elle était contre l'incinération, alors que depuis 5 ans elle a opter pour ce choix. Ces décisions ont mis du temps à murir et depuis 1 an elle a déjà tout réglé, tout est prêt si elle devait partir(elle a 83 ans). A travers elle j'ai pensé à mon propre départ et le meilleur choix à faire et franchement je n'arrive pas encore à trouver ce qui est le mieux (j'ai 47 ans, 1 enfant de 12 ans, 4 frères et soeurs de confessions différentes). Ce qui est mieux pour moi, n'est peut être pas ce qui est mieux pour ceux qui restent et là est toute la difficulté ! Aujourd'hui malgré les choix qui nous sont offerts, cela reste un sujet délicat, en parler ne suffit pas toujours, je pense que le cheminement doit se faire "ensemble" avec nos proches, cela permet de lever le voile sur leurs craintes, car au fond c'est eux qui continuent. Et pour bien des raisons (religieuses, familiales, culturelles), même si notre choix peut changer aux derniers moment de notre vie, car dans ces moments la simplicité et le sacré est plus important que la grandeur et le nombre. Nous pouvons faire bien des choses pour conserver la mémoire du vivant et non du mort, demander un soutient, un conseil pour "finir" un deuil est nécessaire car on a besoin d'être entouré, pouvoir en parler, pouvoir se recueillir ensemble sans aucun jugement est le meilleur des accompagnement. Luciole.
admin  
#3 Envoyé le : vendredi 19 septembre 2014 13:02:09(UTC)
admin

Rang: Administration

Inscrit le: 09.09.2014(UTC)
Messages: 36

Apres une année que mon mari est décédé voila maintenant que c'est son frère qui s'en va il a souhaite juste une cérémonie dans l'intimité mes enfants et moi même avons très mal vécu cette situation mon beau frère était quelqu'un de populaire il faisait partie de plusieurs sociétés et était estime de tout le monde nous étions très lies durant sa maladie nous l'avons accompagne jusqu'a la fin et jamais il ne m'a parle de son souhait. On ne comprend pas il nous manque une partie pour commencer à faire le deuil. Avec mes enfants nous souffrons énormément je pense que l'un de ses frères avec lequel nous n'avons pas de contact lui a un peu force la main mais ca n'engage que moi je n'ai pas la certitude ceci dit je pense que nous avons besoin d'être entourés c'est dans notre culture a la messe t'enterrement pour mon mari il y avait beaucoup de monde c'était long mais quel réconfort on s'est sentis porte par tant de marques de sympathie. Ayant vécu les deux situations j'ai maintenant la certitude que l’on n’a pas le droit d'imposer nos dernières volontés ceux qui restent souffrent déjà assez sans qu'on leur impose quoique ce soit j'avais lu que l’on n’était pas oblige d'accepter une cérémonie dans l'intimité car c'était trop difficile de faire le deuil et qu'il était même conseille de ne pas tenir compte d'une telle volonté. Je souhaiterais avoir votre avis merci de me lire. Marie-Rose

Utilisateurs actuellement sur ce sujet
Guest (2)
Aller au forum  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum.
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets de ce forum.
Vous ne pouvez pas effacer vos messages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas créer des sondages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum.

Notification

Icon
Error

Signaler une erreur

A votre service

Forum