Bienvenue! Pour activer toutes les fonctionnalités: Connexion ou Inscription.
27 Pages123>»
Options
Aller au dernier message aller au premier message non lu
DeathRecords  
#1 Envoyé le : lundi 1 décembre 2008 09:36:11(UTC)
DeathRecords

Rang: Newbie

Inscrit le: 19.09.2014(UTC)
Messages: 1

Comment avez-vous fait face à votre propre douleur et à celle de votre ou de vos autre(s) enfant(s) ?
DeathRecords  
#2 Envoyé le : mardi 9 décembre 2008 09:37:03(UTC)
DeathRecords

Rang: Newbie

Inscrit le: 19.09.2014(UTC)
Messages: 1

Rien nous ne faisons rien, nous avançons sans savoir pourquoi et comment, nos autres enfants font aussi la même chose... et un jour après longues nous sourions à la vie... mais plus rien jamais n'est comme avant... Mon fils est parti le 01.07.2002 d'un accident sur Genève.
DeathRecords  
#3 Envoyé le : mercredi 10 décembre 2008 09:37:15(UTC)
DeathRecords

Rang: Newbie

Inscrit le: 19.09.2014(UTC)
Messages: 1

L'entourage, principalement la famille et le temps. Pour moi qui ai perdu mon fils de 19 ans en mars 2006, je commence à faire surface et m'autorise à reprendre goût à la vie. Mais il est vrai qu'à chaque conversation je dois évoquer le nom de mon fils de peur qu'on l'oublie. De toute façon après la perte d'un enfant nous ne sommes plus les mêmes, quand les gens nous racontent leurs petits soucis ou même de gros soucis, ça ne me touche pas, je suis devenue insensible aux malheurs des autres, sauf bien sur une personne ayant perdu elle aussi un enfant. Il faut juste s'entourer de bonnes personnes, mais principalement de son conjoint et de ses enfants, c'est eux qui nous aide à tenir le coup.
DeathRecords  
#4 Envoyé le : jeudi 11 décembre 2008 09:37:27(UTC)
DeathRecords

Rang: Newbie

Inscrit le: 19.09.2014(UTC)
Messages: 1

Depuis 10 ans que j'ai perdu mon adorable fils de 17 ans, je porte un masque pour aller dans le monde, on fait semblant de bien aller, cela arrange les autres qui oublient, toute le monde oublient ! il semble que mon fils n'a jamais existé, personne ne parle de lui alors que je pense chaque jour, chaque minute à lui et que je crève de le rejoindre. Les gens s'imaginent qu'avec les années nous allons mieux mais non nous n'allons pas mieux, nous faisons semblant... On perd nos relations d'avant car nous sommes différents, les gens sont si ignorants, moi, je lis plein de livres sur la vie après la mort, je suis une spécialiste, c'est à partir de la mort de son enfant que les interrogations de l'homme jaillissent ! Je déteste la foule, je fuis les futilités, les gens m'ennuient, je suis bien qu'avec les parents qui souffrent comme moi, une souffrance indestructible lié à l'amour de notre enfant. Nous pouvons partager, parler de nos enfants, nous vivons dans un autre monde. Nous sommes isolés, seuls. Pour nous, il n'y a pas de cellule psychologique qui s'installe, nous vivons le manque de notre enfant dans une détresse absolue.
DeathRecords  
#5 Envoyé le : jeudi 11 décembre 2008 11:37:39(UTC)
DeathRecords

Rang: Newbie

Inscrit le: 19.09.2014(UTC)
Messages: 1

Chère Madame, Perdre un enfant représente bien l'une des plus grandes épreuve que peut vivre un être humain et cette épreuve transforme une personne comme vous le soulignez.L'insouciance de ceux qui n'ont pas connu le deuil d'un enfant interpelle ceux qui sont dans le deuil. Il est important de savoir qu'il existe des lieux ou l'on peut parler avec d'autres parents qui ont perdu un enfant comme l'association Arc en ciel. Votre message rappelle aussi combien il est necessaire d'oser parler d'un défunt à ceux qui l'aimait. il faut en parler tout naturellement dans la conversation quotidienne : J'ai pensé à (prénom)hier en écoutant sa chanson préférée, quel fabuleux musicien c'était !On a parfois peur de faire mal en parlant du défunt et c'est d'imaginer que les autres l'oublient qui fait le plus mal !
DeathRecords  
#6 Envoyé le : vendredi 12 décembre 2008 09:37:51(UTC)
DeathRecords

Rang: Newbie

Inscrit le: 19.09.2014(UTC)
Messages: 1

Pour faire face à sa douleur et celle des autres, il faut respecter la fonction de chacun. Moi il faut que je parle tjr de mon fils disparu. Par contre, mon fils ne veux pas parler de son frère. C'est très dur d'accepter, car on a peur qu'il devienne indifférent, qu'il oublie etc... Mais c'est pas le cas, un jour peut être il en parlera ou c'est ça façon de garder en lui les souvenirs qui lui reste de ce frère. Il faut juste respecter sa façon de réagir.
DeathRecords  
#7 Envoyé le : samedi 3 janvier 2009 09:38:02(UTC)
DeathRecords

Rang: Newbie

Inscrit le: 19.09.2014(UTC)
Messages: 1

Cela vient de faire 6 ans quelques jours avant Noel que j'ai perdu ma fille de 16 ans et son papa dans un accident .... La vie n'est plus jamais ce qu'elle etait mais il faut s'efforcer chaque jour , relever la tête , et vivre simplement les petits bonheurs de tous les jours pour ceux qui restent pres de nous mais aussi et surtout pour celui ( ceux )qui est partit soit fier de nous ...
DeathRecords  
#8 Envoyé le : mercredi 21 janvier 2009 09:38:13(UTC)
DeathRecords

Rang: Newbie

Inscrit le: 19.09.2014(UTC)
Messages: 1

Ma nièce est décédée le 28/11/2008 à 18 ans. La souffrance de ses parents est tellement palpable que parfois je n’arrive pas à trouver les mots pour les soutenir alors je suis là simplement, mais j’aimerais tellement faire plus. C’est très difficile.
DeathRecords  
#9 Envoyé le : vendredi 13 février 2009 09:38:24(UTC)
DeathRecords

Rang: Newbie

Inscrit le: 19.09.2014(UTC)
Messages: 1

Je me reconnais dans votre façon d'exprimer votre douleur. J'ai perdu mon seul enfant il y a eu 10 ans en juin 98. Je me sens étrangère à ce monde, ma vie s'est arrêté le jour où j'ai perdu mon fils.
DeathRecords  
#10 Envoyé le : samedi 28 février 2009 09:38:44(UTC)
DeathRecords

Rang: Newbie

Inscrit le: 19.09.2014(UTC)
Messages: 1

Que dire de plus ? vous avez tous si bien résumé la situation. J'ai perdu mon fils en décembre 2001 et je ne serai plus jamais la même, on continue malgré tout pour ceux que nous aimons. Bien sûr il y a encore de beaux moments dans la vie mais un rien nous ramène à l'absent.
DeathRecords  
#11 Envoyé le : dimanche 8 mars 2009 09:38:54(UTC)
DeathRecords

Rang: Newbie

Inscrit le: 19.09.2014(UTC)
Messages: 1

Les rencontres à Arc en ciel ne m'ont rien apportées, il n'y a pas de chaleur,pas de suivi, chacun se raconte, toujours la même chose, et chacun repart le coeur vide et encore plus lourd mais il faudrait des intervenants quelque chose comme il existe en France une association très active dont j'adhère et suis membre avec des rencontres, des journées partagées une association dont le nom est Jonathan pierres vivantes avec un petit livre bleu dont les pages nous remplissent d'espérance, les parents qui ont perdu un enfant ne seront jamais seuls avec Jonathan. Ici, en suisse je crève de solitude, de désespoir, où es tu mon enfant adoré ? tu me manques tellement, plus personne ne parle de toi !
DeathRecords  
#12 Envoyé le : samedi 14 mars 2009 09:39:10(UTC)
DeathRecords

Rang: Newbie

Inscrit le: 19.09.2014(UTC)
Messages: 1

je ressens ce que vous ressentez tous car je viens moi même de perdre mon fils adoré le 13 fevrier de cette année dans un accident de voiture. Il n'avait que 17 ans. Il était avec ses copains parti pour une balade qui a fini par la mort pour mon petit et rien mais rien pour les autres. Ma vie est toute bouleversée maintenant et je sens que je ne suis plus la même. Trop dur de vivre et d'accepter de continuer de la même manière qu'avant.Impossible....
DeathRecords  
#13 Envoyé le : mardi 17 mars 2009 09:39:20(UTC)
DeathRecords

Rang: Newbie

Inscrit le: 19.09.2014(UTC)
Messages: 1

Je sais aussi, ce que c'est de vivre en ayant perdu son enfant. Ma fille n'avait que 3 ans en juillet 2005 quand elle est décédée; mais 3 ans de pur bonheur jusqu'à la fin de sa courte vie. Je suis de tout coeur avec vous et votre peine, toutes mes sincères condoléances. Le 13 février, c'est tout frais... la peine, l'incompréhension face à ce drame, mais pourquoi lui ? Tant de questions sans réponse. Pour certains, c'est juste un fait divers parmis tant d'autres chaque semaine dans les journaux. Mais quand ça nous touche, c'est difficile d'y croire, de songer que les années à venir, il vous manquera toujours celui ou celle qui vous a quitté. Nous devons s'y résoudre, pas le choix ! Parlons de nos amours disparus, sans gêne, même si le fait de trop citer son prénom dans l'entourage dérange. C'est notre deuil et pas le leur ! Soyons un peu égoïste, nous en avons le droit après tout...non ? Chaque perte d'un enfant est un crève-coeur; faut continuer à vivre pour ceux qui restent, sans oublier pour autant nos petits anges. On les aimait, on les aime et on les aimera pour toujours !
DeathRecords  
#14 Envoyé le : dimanche 22 mars 2009 09:39:31(UTC)
DeathRecords

Rang: Newbie

Inscrit le: 19.09.2014(UTC)
Messages: 1

Je comprends votre douleur. J'ai moi-même perdu une de mes soeurs et mon père à 3 mois d'intervalle. C'est très dur mais ma croyance en l'Au-delà, mes lectures dans ce domaine et mes recherches personnelles m'ont beaucoup aidée à comprendre qu'ils sont toujours là même si vous ne les voyez pas. J'ai eu de très belles expériences paranormales et je vous assure que de savoir qu'ils sont toujours près de nous ça vous réapprend à vivre. Le monde d'aujourd'hui est encore loin de comprendre ce qu'il y a après. Les gens sont très fermés et malheureusement ils souffrent en silence et sont seuls alors que la réalité est toute autre. Si j'ai un conseil à vous donner, commencer à lire de bons livres: "Conversation avec Dieu" de Neal Donald Walsch qui est un bon début. Permettez à votre sensibilité de s'exprimer et croyez en Dieu. Il est beaucoup plus que vous ne le pensez et surtout laissez vous guider par tout ce qui est positif. On nous apprend beaucoup de choses sur cette terre mais malheureusement pas l'essentiel. Moi j'ai eu de la chance de vivre des expériences paranormales qui m'ont convaincue que nos morts sont toujours là et je n'ai jamais rencontré de charlatans. La croyance est plus forte. Garder espoir et surtout ne baisser pas les bras. Ouvrez vos sens, ils sont tous près de nous. Bonne chance pour la suite. Je prierai pour vous.
DeathRecords  
#15 Envoyé le : vendredi 27 mars 2009 09:39:43(UTC)
DeathRecords

Rang: Newbie

Inscrit le: 19.09.2014(UTC)
Messages: 1

je suis dacor avec vous,j e perdu mon garcon de 15 ans le 15.9.2004, parti de la maison a 6h, decede a 18h,on m'a telefone pour me le dire comme on anonce un simple evenement,avec ma famille on se retrouve seul,et oui la vie n'est plus la meme, je veux aller le rejoindre.je me suis occupe que ses soeurs aient de l'aide psychologue,moi je m'en fous. Je vous quitte avec tendresse.
DeathRecords  
#16 Envoyé le : dimanche 29 mars 2009 09:39:54(UTC)
DeathRecords

Rang: Newbie

Inscrit le: 19.09.2014(UTC)
Messages: 1

Chère Maria , Quel amour vous avez manifesté en vous occupant de vos filles et en vous assurant qu'elles aient de l'aide psychologique ! Mais maintenant, il s'agit de vous , de votre vie unique et irremplaçable. Ce que vous avez vécu , est tellement difficile à supporter! Pourtant, il y a de l'espoir, de la lumière au bout du tunnel. Ne restez pas seule avec votre peine , appelez quelqu'un au no 078 898 83 11 ou 079 412 39 63 ,vous trouverez quelqu'un qui, simplement , pourra vous écouter.Vous êtes importante !
DeathRecords  
#17 Envoyé le : vendredi 8 mai 2009 10:46:35(UTC)
DeathRecords

Rang: Newbie

Inscrit le: 19.09.2014(UTC)
Messages: 1

Je viens de découvrir votre site c'est ce que je cherchais depuis le 05/01/2009 où j'ai perdu mon fils ANTHONY qui faisait ses 19 ans le 05/02/2009. Il a eu la malencontreuse de croiser un patron qui ne pensait qu' à gagner de l'argent sur le dos des ouvriers et qui n'a mis aucune sécurité pour eux. Il a fait monter mon fils a 8m de haut avec un harnais qu'il ne pouvait s'attacher nulle part sans casque aucune sécurité sur un toit en everite (amiante) qui casse comme du verre et voilà l'accident est arrivé il la traversais les tôle et tombe 8 m plus bas vous pouvez imaginer l'état où il se trouvait. Voilà en gros pour l'accident je ne vous en dirais pas plus mais depuis ce jour là où la police est venu me chercher au travail pour me dire qu'il était à l'hôpital où il était décédé je ne vous dit pas l'enfer qu'est devenu notre vie, un vrai cauchemar.
Une souffrance indescriptible de se dire chaque jour qu'il ne reviendra pas, même si j’ai une autre fille et un petit fils on essaye de se raccrocher mais c’est invivable et en plus de notre souffrance nous avons un procès sur le dos avec le patron qui a aucun moment ne nous a présenter les condoléances, ni a envoyer un mot d'excuses, ni des fleurs. Il n en avait pas besoin plus de deux milles personnes a l’enterrement plus ceux qui n'ont pu venir et ceux qui l’on su après. Mais voilà 4 mois et jusqu'à maintenant nous avons eu beaucoup de soutient de la famille comme des amis, mais voilà maintenant nous entendons des réflexions et je pense que nous allons faire un tri entre les vrais amis et les curieux. Je peux dire que dans tous vos textes et dans toutes vos pensées on se reconnait même si pour nous c'est assez récent; Je soutiens tous les parents qui on vécu ce qu’on vit et j’aimerais pouvoir discuter avec ceux qui le veulent bien. Moi je ne connaissais rien a MSN et FACEBOOK depuis le décès d ANTHONY je l'entretiens je discute avec ses amis(es) et ça me fait du bien. Je reçois tellement de mots gentil de leur part et comme mon fils fréquente beaucoup de monde il n avait pas besoin de se connecter avec lui. Là au mois d avril j ai eu 30 demandes pour ce connecter sur son FACEBBOK car je mets des photos d’enfance où de boite que je récupère sur les sites et je le fait revivre. Mais malgré tous il y a des moments comme hier où l’envie de partir le rejoindre est très présente. Bon je vous remercie de m’avoir écouté je pense que nous sommes tous dans la même galère et que nous ne nous remettrons jamais de la façon dont sont partis nos enfants. Bon courage il nous en faudra car la vie est longue. Une maman et un papa désespérés merci a tous ........
DeathRecords  
#18 Envoyé le : mercredi 13 mai 2009 13:03:59(UTC)
DeathRecords

Rang: Newbie

Inscrit le: 19.09.2014(UTC)
Messages: 1

Bonjour, je cherche à parler avec quelqu’un qui vécu ce drame. J’imagine votre peine, moi aussi hier j’ai enterré mon fils chéri de 27 ans qui a mis fin à ces jours. Cela est insupportable, je suis comme vous dans une grosse tristesse et je compatie à la votre nous aimons nos petits anges, courage
DeathRecords  
#19 Envoyé le : mercredi 20 mai 2009 23:17:10(UTC)
DeathRecords

Rang: Newbie

Inscrit le: 19.09.2014(UTC)
Messages: 1

Bonjour, ma petite puce Périne nous a quitter brutalement a l'âge de 22 ans le 26 avril 2008 dans un accident de la route. Depuis cette maudite date ma vie n'est plus la même, une partie de moi s'en est allée avec ma fille chérie. Malgré la présence de mon mari et de mes 3 autre enfants je me sens seule. Ma puce me manque terriblement.
DeathRecords  
#20 Envoyé le : samedi 23 mai 2009 16:37:04(UTC)
DeathRecords

Rang: Newbie

Inscrit le: 19.09.2014(UTC)
Messages: 1

Bonjour,moi aussi j'ai perdu ma fille AUDREY le 12/12/2008 ,la veille de ces 13 ans elle a été renversée par un chauffard qui roulait à vive allure en agglomération. Depuis ce triste soir ma vie c'est arrêtée, je ne vis plus que pour mon autre fille âgée de 17 ans. C'est une souffrance permanente qui me suivra tout le restant de ma vie....Il ne se passe pas un instant sans que je ne pense à mon petit ANGE....Tout le reste n'a plus d'importance. Je m'associe à la peine de tous ces parents qui ont eu la douleur de perdre un enfant car c'est la pire chose qu'il puisse arriver... Affectueusement à vous. Sylvie.
Utilisateurs actuellement sur ce sujet
Guest (3)
27 Pages123>»
Aller au forum  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum.
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets de ce forum.
Vous ne pouvez pas effacer vos messages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas créer des sondages dans ce forum.
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum.

Notification

Icon
Error

Signaler une erreur

À votre service

Annuaire professionnel